Une parole performative…


  • J’ai lu quelque part que la parabole était une parole performative. Cela veut dire quoi ?
  • Performatif, en linguistique, cela s’oppose à constatatif. En gros, si je dis que j’aime tes nouvelles lunettes avec leur monture verte, je constate ce qui est. Mais si je dis que tu m’es un ami cher, je crée cette amitié en la nommant.
  • Donc, si la parabole est une parole performative, c’est qu’elle fait être ce qu’elle raconte. Ce n’est pas une histoire pour une histoire. C’est cela ?
  • C’est bien cela. Par la parabole, Jésus veut amener les foules à prendre position. Par exemple, dans la parabole du Semeur, il veut communiquer sa confiance, malgré les échecs apparents de sa prédication.
  • Mais les échecs viennent de la mauvaise qualité du terrain dans lequel tombe la semence. Jésus n’avait qu’à les appeler directement à se convertir !
  • Non. Jésus ne fait pas de morale. Il communique sa conviction intime : la Parole de Dieu semble avoir peu d’impact, mais rien ne peut l’empêcher de fructifier. Le vrai héros de cette parabole, c’est le grain, pas le semeur, et son rendement sera formidable, Jésus le sait, lui qui inaugure un monde nouveau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.