Le temps de la germination


Regarde ma vie, Seigneur :

Le blé et l’ivraie se mêlent et grandissent ensemble.

Sur la terre de mes jours,

je sème ce que je porte de plus beau en moi.

Je désire faire grandir la joie et le bonheur autour de moi,

mais mon péché me guette, je me laisse envahir par le mal.

Je veux vivre de ta parole et me nourrir de ta prière,

mais mon manque de persévérance me désespère.

Je veux tendre mes mains pour secourir et accueillir,

mais mon geste est ralenti par mes inquiétudes.

Les injustices me révoltent et le mensonge me fait honte,

mais je me heurte à mes peurs et je ne peux plus avancer.

Toi, Seigneur, tu es un Dieu patient.

Tu me laisses mûrir, sans jamais me brusquer,

et tu respectes la lenteur de ma germination.

Et sans relâche, tu me dis :

< Je suis patient, ton heure viendra, crois-moi

et même s’il est tard, ton fruit mûrira. >

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.