Au secours de notre faiblesse


« Il n’y a pas de Dieu en dehors de toi.. »  Un Dieu qui juge « avec indulgence », et qui nous a « pénétrés » « d’une belle espérance ».  En ton Fils, tu nous rejoins dans notre vie quotidienne, et c’est de cette vie qu’il fait jaillir les paroles qui disent la réalité du Royaume sans enjoliver le tableau : l’ivraie pousse en même temps que le blé, la bonne semence est vraiment minuscule ; la pâte ne lève pas vite. Cependant, ces paraboles sont bien celles de l’espérance, et Jésus, qui nous les propose, les déchiffre pour nous, lui a payé de sa personne pour qu’advienne le Royaume. En Eglise, à chacun des croyants d’apprendre de lui comment être à l’écoute de l’Esprit, dont le dynamisme nous habite : « L’Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse », car «  nous ne savons pas prier comme il faut », nous ne savons pas écouter la Parole.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.