Selon le dessin de son amour


Le Christ n’en finit pas de nous éveiller à la perspective du Royaume, parfois découvert par hasard, parfois longtemps cherché.

Il nous rejoint par sa parole, vraie, forte, incisive, décisive. Il insiste : « Avez-vous compris tout cela ? «   Nous répondons « oui » quand il faudrait oser dire « non », car, plus que tout, compte « la vérité » de notre réponse, sa justesse, son poids sur notre vie. Un oui qui engage. Un non qui peut être un appel  à l’Esprit.

Cependant, de dimanche en dimanche, le Christ, « l’aîné d’une multitude de frères », informe et « signe «  notre vie.

Il nous est présent au cœur de chaque eucharistie, par sa parole et par son offrande. Et il confie à l’Eglise, comme à chaque croyant, sa foi en l’humanité :  Dieu nous donne de faire advenir son dessein, de collaborer à son œuvre, en résumé, de répondre à son désir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.