Christ comble notre faim


À nouveau, Jésus se retire dans un endroit désert ! L’évangile de ce jour devrait réveiller en nous un soupçon de curiosité et l’envie d’ouvrir notre Bible pour lire les quelques versets qui précèdent ceux que la liturgie a retenus. Jésus vient d’apprendre, par ses disciples, la mort de Jean Baptiste. Satisfaire un peu notre curiosité nous permet dès lors de mieux comprendre ce besoin impérieux de Jésus de prendre le large, de s’évader, de partir à l’écart, loin de tout.

Un besoin de solitude tout à fait légitime en pareille circonstance. Insatiable et fidèle à ses habitudes, la foule se lance sur les traces de Jésus, jusque dans sa retraite. Encore et encore, Jésus prend pitié de cette foule dont il connaît la faim. Une faim bien différente de celle qui inquiète les disciples devant le peu de nourriture dont ils disposent et la difficulté à assurer l’intendance en pareil endroit désert. La foule a faim ! Faim de rencontre avec Jésus, faim de sa Parole ! Pour Jésus, renvoyer la foule n’est pas à l’ordre du jour. « Donnez-leur vous-mêmes à manger!» L’étonnante réponse faite par Jésus aux disciples les invite à se mouiller, à voir grand et large. Elle est parole de confiance qui révèle aux disciples leur capacité à faire et à être.

D’une certaine manière, la parole de Jésus les pousse à consentir à donner le peu qu’ils ont, à le perdre, pour que les foules soient nourries et rassasiées. Le peu, le trop peu, devient surabondance. Ce récit de la multiplication des pains annonce l’eucharistie et ses ministres à venir. Seul le Christ peut combler notre faim en se donnant à nous pour vivre à travers nous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.