Pour tous les hommes


Le Christ est libre dans sa relation avec les siens, et sa liberté est au service de l’amour qu’il a pour eux.

Elle les fait grandir dans la foi et lui préserve les temps d’intimité avec son Père : « J’écoute : Que dira le Seigneur Dieu ? »  Dans cette écoute s’enracine son amour pour les disciples. Quant à Elie et Pierre, si présents dans la liturgie de la Parole, ils nous apparaissent comme de justes images de l’Eglise appelée à « croire » en son Sauveur.

Mais c’est Paul, aujourd’hui, qui nous dira le mieux son cœur : « J’ai dans le cœur une grande tristesse, une douleur incessante. »  Paul parlait de ses frères de race.

Que l’Eglise brûle ainsi d’amour pour les fils d’Abraham et pour tous ceux, proches ou lointains, qui ne connaissent pas le Sauveur.

Que cette douleur brûle en nos cœurs : elle a brûlé le cœur du Christ.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.