Magnifïcat


Le Magnificat, cette prière de Marie, exprime les sentiments qui ont rempli son coeur tout au long de sa vie.  Alors, aujourd’hui, reprenons-en quelques versets, méditons-les, pour nous en imprégner.

 » Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte de joie en Dieu mon sauveur ! « 

La joie ! une joie toute confiante ! Et pourtant, Marie se sait enceinte du Fils de Dieu depuis quelques jours.  Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’avait pas prévu cela: la voilà en face d’un avenir complètement inconnu et surprenant.  Elle ignore encore, heureusement, que ça la mènera jusqu’au calvaire trente ans plus tard.  Malgré tout, elle pourrait être inquiète, soucieuse, préoccupée.  Eh bien non ! Elle est toute joyeuse, car elle se sait toute petite entre les mains de Dieu, elle se sait aimée de Dieu, elle croit dur comme fer en cet amour de Dieu pour elle.

Chrétiens, quoi qu’il arrive, face à l’imprévuqui parfois nous déconcerte, croyons-nous en l’amour de Dieu, gardons-nous une confiance joyeuse en l’avenir ?

 » Le Seigneur s’est penché sur son humble servante ! « 

Marie reprend ici sa réponse à l’ange de l’annonciation : « Je suis la servante du Seigneur « . Malgré ce qui lui arrive, Marie est à cent lieues de se croire supérieure à qui que ce soit.  Elle est simplement la servante du Seigneur.  Tout au long de sa vie, elle n’existera que pour Jésus; ce sera là sa vocation : être la mère et l’éducatrice de Jésus.  Ce qui fait la gloire de Marie, c’est Jésus.  De même que Jésus, Fils de Dieu, a ses racines divines en Dieu, de même, fils de Marie, il a ses racines humaines en Marie.  Jésus n’aurait pas été l’homme qu’il a été sans cette femme, Marie ; c’est d’elle qu’il tenait les traits de son visage, sa manière de parler, son accent, son sourire, ce don de séduction qui lui attirait les foules, son ouverture de coeur à ceux qu’il rencontrait, sa tendresse et sa délicatesse pour ceux qui souffraient.

Mais cela me fait penser à l’Église.  Car, si Marie est l’image de l’Église, l’Église doit être à l’image de Marie.  Et je me dis que le visage de notre Église se doit d’être moins froid, moins distant, moins rigide,  moins administratif ; pour cela il nous faut avoir davantage le souci de former de véritables communautés chrétiennes où chacun a sa place, hommes, femmes, enfants.

 » Son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.  Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.  Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides « .

Marie pense au projet d’amour de Dieu sur le monde.  Ce projet de Dieu, c’est de réaliser un monde tout différent de celui qu’on voit habituellement : un monde où les petits seront respectés à l’égal des grands, un monde où les pauvres seront aimés et où les riches auront un coeur de pauvre, un coeur fraternel et partageur.  Marie a compris que Dieu 1’a choisie, non seulement pour enfanter Jésus, mais pour enfanter, avec Jésus, ce monde nouveau d’amour et de solidarité, ce royaume de Dieu qui devra parvenir à sa dimension définitive dans la gloire éternelle.

Et nous aussi, chrétiens, le Seigneur nous appelle à bâtir ce monde nouveau et à nous mettre à son service, chacun selon ses possibilités et son tempérament.  Il appelle les uns à s’engager davantage au service des petits, des pauvres, de ceux qui sont écrasés par la misère ou le chômage.  Il en appelle d’autres à s’engager dans les structures politiques de la société, en vue d’une justice plus grande entre tous.  Il en appelle aussi à apporter leur compétence au service de l’Eglise, de leur paroisse, ou d’associations pastorales ou caritatives.  Il en appelle à se consacrer au service de l’évangile comme prêtre ou religieuse.

Marie est maintenant dans la pleine lumière de Dieu.  Elle nous montre le chemin à suivre : ce chemin, C’est Jésus et son évangile.  Elle s’efface derrière Jésus, lui seul est la lumière du monde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.