LAISSONS-NOUS ÉTONNER PAR LES CHEMINS DE DIEU


De quel oeil regardons-nous les dons de Dieu qui nous sont prodigués? Lui, il donne à chacun ce qui lui plaît car il s’agit de « son bien », et « parce qu’il est bon ». La protestation de l’ouvrier fatigué qui calcule la valeur vénale de son travail, est basée sur le regard d’un « œil mauvais »: il ne sait pas reconnaître la bonté du maître parce que son œil est centré sur lui-même et ne voit que ses propres intérêts, non pas ceux du maître et de « vigne bien-aimée ».

C’est vrai, Dieu aime brouiller les cartes de nos jugements humains, « trop humains ». Isaïe le disait : « Mes pensées ne sont pas vos pensées, et mes chemins ne sont pas vos chemins ». Nous imaginons trop facilement notre place au Royaume de Dieu selon nos calculs, selon notre justice, selon notre logique. Et pourtant si notre oeil était bon, notre coeur comprendrait la logique du Seigneur qui nous récompense toujours bien au-delà de nos pensées et de nos mérites.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.