« Grâce et bonheur m’accompagnent »


On a souvent reproché au christianisme d’être une religion de la soumission, de la souffrance, de l’obéissance ou du manque d’épanouissement. Les chrétiens, disent certains, n’ont pas des visages de sauvés.  Ces reproches s’expliquent, en partie, par une fausse interprétation du mystère de la Croix, et une insuffisante prise en compte de la Résurrection.  Mais les chrétiens doivent réagir et manifester leur joie d’être sauvés, dès maintenant !   Le magnifique Psaume 22 nous en offre l’occasion pour cette semaine, alors, saisissons-la !

Le début du Psaume nous est très connu. Faisons l’effort de le prier jusqu’à la dernière strophe, et de méditer cette affirmation du psalmiste : « Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie »

Quelle parole de confiance et de joie !  C’est presque une profession de foi ! Comme une prière du cœur, à redire, dans la confiance, pour s’en laisser pénétrer, habiter, imprégner. C’est parfois par une telle prière que la célébration dominicale peut se prolonger au cours de la semaine et irriguer notre vie : celle-ci nous procure la grâce, la joie, l’assurance de la présence et de la paix du Seigneur. Cette confiance qui, à sa manière, est aussi une forme du « salut ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.