« Etat de veille »


C’est malheureusement dans des circonstances difficiles que l’on prend le plus souvent conscience de ce qu’est la veille, la vigilance : on veille un malade, un mourant ou encore nous entendons parler de veille sanitaire en cas d’épidémie, du « plan vigipirate » dans les cas dramatiques d’attentas terroristes.

Ce n’est pas de cela qu’il est question dans l’Evangile, et cependant Jésus nous place en état de veille !

Il ne veut pas de chrétiens tièdes, endormis, ramollis….  Il a besoin de disciples vaillants, sur qui il peut compter, même s’il « arrive à l’improviste »…  Il nous demande donc de nous entraîner, d’être prêts.

Au seuil de ce temps de l’Avent, c’est à un véritable réveil que nous sommes appelés : « Aube nouvelle dans notre nuit.  Il faut préparer la route au Seigneur », ce n’est pas le moment de s’endormir…

Concrètement, cela signifie sans doute aussi, ne pas reconduire systématiquement nos habitudes pour préparer ce temps de Noël, par exemple. Il y a sûrement des appels nouveaux à attendre, des remises en question peut-être, en communauté ou personnellement : quel bilan vais-je accepter de faire ?  Par quoi, par qui vais-je me laisser « réveiller » cette année ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.