Veillez et priez 1.


QUELQUES ENCABLURES nous séparent encore de la fête de la Nativité. En ce dimanche, l’Église entre dans le temps de l’Avent. Un temps pour attendre, un temps pour guetter, un temps pour devenir veilleur! N’est-il pas curieux qu’au beau milieu d’une société qui s’organise à tout prix pour réduire ou supprimer les temps d’attente, le temps de l’Avent nous soit précisément donné comme un cadeau qui nous invite à prendre le temps et peut-être même à redécouvrir combien l’attente fait naître et grandir le désir. Depuis déjà quelques semaines, Noël est en rayon dans les supermarchés et les catalogues, contribuant ainsi à faire monter stress et fébrilité à l’approche de cette fête, au point parfois de nous en faire oublier le rendez-vous de Dieu avec l’humanité. Si notre impatience à l’approche de la fête de Noël peut ressembler à celle des enfants, le temps qui nous en sépare n’en sera pas pour autant plus court. L’attente est nécessaire. Elle est chemin où mon propre désir rencontre l’appel de Dieu. Oui, le temps de l’Avent est un temps où Dieu appelle chacun de nous et son peuple tout entier à un rendez-vous fondateur du salut de l’humanité. Un rend vous que nous ne pouvons attendre comme nous attendons un train sur le quai d’une gare. Un rendez-vous qui se prépare, jour après jour, dans l’action et la contemplation, en ouvrier du Royaume. Le temps de l’Avent nous est donné comme un cadeau: veillons et prions dans l’attente du jour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :