Pour la semaine qui vient… « Gaudette »


Saint Paul, en s’adressant aux Thessaloniciens (2ème lecteur de ce dimanche), leur commande trois choses : être toujours dans la joie, prier sans relâche, rendre grâce en toute circonstance. Et il précise : voilà ce que Dieu attend de vous. On pourrait presque dire : sans commentaire !

Ces impératifs s’adressent donc bien à nous également… et, en particulier, l’impératif de la joie, tant cette joie a pu faire défaut, dans le passé, aux chrétiens. Ce troisième dimanche de l’Avent s’appelait d’ailleurs, en raison des textes de la liturgie (voir aussi première lecture et Psaume),  le « dimanche Gaudette » : il nous invite à la réjouissance, à la louange, à la prière sur le modèle du Magnificat.

La joie doit ainsi imprégner toute la vie, les activités, la manière d’être, les relations du chrétien.

Elle prend la source dans ce que dit le prophète Isaïe : « Le Seigneur m’a enveloppé du manteau de l’innocence, il m’a fait revêtir les vêtements du salut.

Se sachant aimé et sauvé sans conditions, le chrétien vit dans la joie et à son tour aime les autres, les regarde avec bienveillance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :