Qui es-tu ?


SE PRÉSENTER est parfois fastidieux. En particulier lorsque nous sommes invités à le faire au sein d’un groupe important. Le tour de table classique et incontournable ne dit rien de personne et laisse chacun sur sa faim. Les identités sont déclinées aussi sommairement que possible et la parole passe au suivant. Chacun de nous a déjà eu l’occasion de vivre et d’éprouver les limites de pareil temps de présentation. « Qui es-tu? » Dans l’évangile de ce jour, la question est lancée à jean le Baptiste qui, d’une certaine manière, se trouve sommé de se présenter. À l’homme vêtu de poils de chameau et se nourrissant de sauterelles et de miel sauvage, à cet homme qui baptisait sur les bords du Jourdain et qui invitait à la conversion pour préparer les chemins du Seigneur, les prêtres et les lévites demandent de se situer : « Que dis-tu sur toi-même? » Nommer quelqu’un, l’appeler de son nom, c’est lui donner l’occasion d’être, d’exister et de se situer.

En se présentant comme la voix qui crie dans le désert, jean le Baptiste prend sa place dans une histoire qu’il sert en s’effaçant pour annoncer un autre qui vient après lui. Jean invite à la conversion. Jésus guérit et sauve. Si Jean le Baptiste rappelle la promesse,  Jésus, celui qui doit venir, vient l’accomplir.

À la voix qui crie dans le désert, il faut nous mettre en marche, nous convertir, nous mettre aussi en quête de Celui qui prend nos routes humaines et qui est déjà au milieu de nous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :