Ils marchaient…


Ils marchaient d’un bon pas, les mages d’Orient. Ils allaient, ils cherchaient. Alors ils se sont dits qu’ils auraient intérêt à poser leurs questions aux hommes du pouvoir et aux hommes du savoir. Aussi, naturellement, ils vinrent dans la ville sainte et ils y rencontrèrent les docteurs de la loi, les scribes et le roi. Les hommes de religion consultèrent leurs livres, donnèrent leur réponse mais ils ne bougèrent pas. Et les puissants, en leurs palais, ne pensèrent qu’au trône où ils étaient assis. Mais les mages d’Orient se remirent à marcher en suivant leur étoile.

Ils venaient d’Orient. Des pays, des régions, des cultures, des savoirs, que l’on disait païens. Ils étaient de toutes races et de toutes les époques. Ils avaient leurs idées, leur mode de vie, leur liberté aussi. Une vérité toute faite, tombée tout droit du ciel, ne pesait pas sur eux. Peut-être est-ce pour cela qu’au contraire des autres, ils ne furent pas surpris de trouver un enfant. Peut-être est-ce pour cela que, sentant le danger d’une remise en question, ils offrirent de la myrrhe dont on embaume les morts. Mais là-haut, dans le ciel, leur étoile brillait.

Ces mages d’Orient étaient des hommes tout neufs. Que le poids du passé, des traditions anciennes, et des obligations, et des interdictions, n’avaient pas allongés. Mais qui restaient debout. Et qui marchaient, et qui cherchaient la paix et la justice, le bonheur des petits, le triomphe des humbles. Des hommes d’espérance. Jamais ils n’oublieraient cet enfant sur la paille et ce Dieu déroutant. Un Dieu qui déroutait, un Dieu qui les amenait à prendre une autre route que celle des puissants. Toujours ils lèveraient la tête vers l’étoile pour croire, même dans la nuit, en un monde meilleur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :