Comme un baiser d’amour


Jean-Baptiste ‘pose son regard’ sur Jésus qui vu et vient et lorsque, quelques lignes plus loin, André amène son frère Pierre à Jésus, c’est Jésus qui ‘posa son regard’ sur lui.  Bien sûr ce regard est un choix.  Bien sûr ce regard dé­signe, C’est sûr que ce regard est un appel… mais d’abord ce regard qui prend le temps de se poser a quelque chose de bouleversant d’humanité.  Le regard de Jésus comme celui de Jean Baptiste ne se contentent pas de regarder en passant comme devant une victime, ils re­gardent et ils voient.  Ils se posent comme la main sur l’épaule. Ils se posent comme un bai­ser d’Amour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :