Réflexion Evangile du 2 dim. ordi. B


II s’en allait, disant : « Les temps sont accomplis. Le règne de Dieu est proche. » Et il était pressé. C’est comme s’il avait dit : « Dépêchez-vous, croyez à la Bonne Nouvelle. » C’est qu’il voyait tant d’hommes, tant de femmes, tant d’enfants, pour qui il n’y avait plus aucune bonne nouvelle. Ceux et celles que la guerre, la famille, la misère avaient jetés sur les routes, sans but, sans avenir. Ceux et celles pour qui la vie n’avait plus de sens. II fallait faire vite pour rendre une espérance à ces hommes et ces femmes qui étaient pris aux filets.

Passant au bord du lac, il vit Simon, André, puis Jacques et son frère Jean. II leur dit : « Je ferai de vous des pêcheurs d’hommes. » Mais il arriverait que l’on comprenne mal. Que l’on cherche à pêcher ceux qui ont faim et soif, celles qui cherchent un sens, ceux qui ne pensent pas comme nous, celles qui cherchent un coin de ciel. Qu’on les prenne aux filets de nos institutions, de nos propres croyances et de nos traditions. Et qu’on les emprisonne. Et qu’on les endoctrine. Mais ce serait oublier que Simon et André, que Jacques et que Jean, pour suivre Jésus, ont laissé là leurs filets.

Et bien d’autres allaient suivre. Pas seulement des évêques et pas seulement des prêtres, des religieux, des religieuses, comme s’ils étaient les seuls à pouvoir être pécheurs, les autres étant poissons. Mais des hommes et des femmes de toute condition, de toute origine et de toute couleur. Qui laisseraient sur la rive leur barque et leur confort, et leur sécurité pour permettre aux plus pauvres et aux plus démunis, aux lépreux de leur temps, de croire qu’il y a une Bonne Nouvelle. Et leur permettre d’en vivre. Cela n’irait pas sans risque. Car quand on aime ainsi, on travaille sans filet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :