La prédication


  • Le mot « prédication » vient du latin « praedicare » qui signifie « faire savoir », « publier ». Il s’agit d’une présentation orale de ce qu’on appelle la doctrine chrétienne (Bible, morale, histoire sainte…).
  • En fait (mais non en droit), à peu près toujours réservée aux prêtres et aux évêques, la prédication fait partie d’une célébration liturgique : c’est le « sermon » (du latin « sermo », la « conversation »).
  • Le terme « homélie » fut popularisé après le Concile Vatican II. Il signifiant jadis, surtout chez les Pères grecs, un « entretien » libre « c’est son sens étymologique), à partir de la Bible ou de l’actualité. Aujourd’hui l’homélie désigne le commentaire des textes liturgiques de la messe, après leur lecture solennelle. Ce mot a remplacé celui du sermon, de « prône » (c’était la grille séparant le chœur de la nef) ou encore de prêche, qui avaient pris le sens de longues et ennuyeuses leçons de morale, quand on les prenait pas pour du prêchi-prêcha !
  • Qu’elle soit intimiste ou magistrale, la prédication a pour but l’éveil et le progrès de la foi chez les auditeurs. Surtout si les textes sont éclairés à partir de situations concrètes, s’ils tiennent compte des aspirations des fidèles. Une bonne homélie doit rejoindre, à tel ou tel moment, la vie actuelle de la communauté, et elle exprime le sens de la parole évangélique pour nous aujourd’hui. C’est – ou ce devrait être – une véritable nourriture spirituelle : le pain de la Parole.
  • Au jour de son ordination, il est demandé au prêtre de contempler et de vivre ce qu’il aura à enseigner. Tâche difficile ! Le prédicateur se sent toujours plus ou moins condamné par la phrase de Jésus : « Ils disent et ne font pas. » Mais il sait que son devoir est de donner un enseignement fidèle, non de faire part de ses propres doutes ou faiblesses. Prêcher, c’est toujours quelque peu prophétiser, au sens de parler au nom du Seigneur.
  • Pourquoi les pratiquants ne feraient-ils pas part plus souvent de leurs réactions à la suite de l’homélie ? Le prédicateur en serait enrichi spirituellement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :