Visages de Dieu


IDENTIFIÉ PAR SA MALADIE, l’homme qu’il était, le rejeté qu’il est, semble ne plus avoir d’autre nom ou d’autre prénom que celui de « lépreux » ! À l’audace du lépreux qui vient à sa rencontre, alors même que la loi lui interdit de s’approcher de quiconque, jésus, pris de pitié, répond avec émotion et tendresse. Jésus étend la main. II pose un geste. Il touche celui que la maladie empêche d’être touché. L’audace du lépreux rencontre l’audace de jésus qui va jusqu’à réintégrer l’exclu à la société qui, à cause de sa lèpre, le rejetait. À la mort programmée de cet homme; Jésus répond par la vie. « Je le veux, soit purifié! »

De nos jours, injustice et exclusion marquent encore notre société. Nous en faisons hélas tous le constat, quotidiennement. L’homme exclu par l’homme est une réalité bien triste de notre monde à l’aube du troisième millénaire. Aujourd’hui, les lépreux des temps modernes existent. Ils sont toujours sur le seuil, en dehors, rejetés, en marge, en manque, en attente. Oui, ils attendent, ils guettent de leurs proches une parole, un sourire, un regard. Ils attendent la compréhension, l’accueil, un geste. Leur cri est semblable à celui du lépreux de l’évangile : « Si tu le veux, tu peux! » Alors, comme tant d’autres, je fais ce que je peux. Timidement. Discrètement. Et le visage du petit, de l’opprimé, du rejeté ou de l’exclu, le visage de ces lépreux d’aujourd’hui devient pour moi visage de mon Dieu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :