Se laisser toucher par le lépreux


« Personne ne peut s’ouvrir au Christ ressuscité à notre place. »


L’Évangile peut nous sembler relever d’un folklore au goût de merveilleux, qui ne nous concerne plus guère. Néanmoins, peut-être vaut-il la peine d’être médité attentivement. Car n’est-ce pas de nous-même qu’il nous entretient ? De fait, rappelons-nous que, dans l’Écriture, la lèpre est une maladie symboliquement «chargée». Liée à la médisance (Nb 12), « à un mauvais rapport au langage» (Ouaknin), elle nous est présentée comme la «plaie » par excellence et le symbole du mal qui ronge l’homme à un niveau plus existentiel que moral. Le Serviteur souffrant, qui porte les péchés de l’humanité, n’est-il pas comparé au « lépreux » (Is 53,4 Vulgate) ? Nous sommes donc invités à nous confronter à tout ce qui détruit la vie : la nôtre, celle d’autrui ou de nos communautés. Or qui peut s’en prétendre indemne !

Encore nous faut-il en expérimenter la « morsure », pour pouvoir nous engager dans une démarche active de guérison.

Prenons donc le temps de regarder le lépreux et de nous laisser interroger par chacun de ses gestes. Implorons surtout l’Esprit de nous donner les mots pour exprimer ce qui nous empêche d’être pleinement nous-même, en relation avec Dieu et nos semblables. Peut-être nous faudra-t-il beaucoup de temps et d’humilité pour reconnaître la cause, souvent profondément enfouie, de notre mal.

Mais la contemplation de Jésus, «remué jusqu’aux entrailles » (grec), peut nous donner la force d’entreprendre ce périple.

Ne nous révèle-t-il pas la compassion et le coeur de Dieu, sa volonté de vie sur nous ? Alors laissons- nous toucher par sa Parole et son Esprit. Car personne ne peut s’ouvrir au Christ ressuscité à notre place. Lui qui, aujourd’hui encore, est présent et ne demande qu’à nous purifier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :