Jésus nous invite au désert


Nous croyons parfois qu’avec le baptême, tous les problèmes sont réglés. Si nous voulons vraiment nous donner à Dieu, l’Esprit du mal va tout faire pour nous en détourner. Il va nous faire croire que nous sommes bien au-dessus des autres. Ou au contraire, il va nous suggérer que vivre en enfant de Dieu, c’est au dessus de nos forces, que nous n’y arriverons jamais. La grande tentation contre laquelle nous aurons aussi à résister, c’est de ne rien faire de particulier pour marquer le carême. Ces quarante jours pourraient bien se passer comme tous les autres. En effet, nous sommes très vite pris par la routine habituelle. Et c’est là que nous devons nous rappeler le « aussitôt » de l’Evangile. C’est maintenant ou jamais.

Jésus nous invite à le suivre au désert. Comme lui, nous avons à faire des choix pour répondre à la volonté du Père. Dans un monde marqué par les bruits de moteurs et les hurlements de la radio et de la télévision, serons-nous capables de nous réserver des zones de silence pour retrouver Dieu ? Oui nous avons tous besoin du désert. Dieu ne se trouve pas dans le vacarme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :