La maison de Dieu


Jésus en colère! C’est rare. Il chasse du Temple marchands et mou­tons, changeurs et trafiquants, pour affirmer les droits de Dieu. Jésus ne met pas en cause le culte et ses nécessités (changer la monnaie pour les offrandes, acheter les animaux pour les sacrifices) mais dénonce le trafic, la corruption, l’appât du gain, tout ce qui pollue l’activité humai­ne jusque dans ses plus nobles attributions.

Belle page d’Évangile et belle leçon de lecture de l’Évangile. Saint Jean ne se veut ni reporter ni journaliste, mais évangélisateur. Il raconte un événement comme un signe qui ne s’explique qu’à la lumière de la résurrection. «Les disciples se rappelèrent… » Récit livré à la commu­nauté des disciples, comme à la communauté des chrétiens d’aujour­d’hui pour nourrir une lecture sainte, croyante et priante. Parole livrée au coeur des hommes, comme le Christ s’est livré entre leurs mains. Humilité de Dieu.

La maison de Dieu, c’est le Corps du Christ, temple détruit par la haine des hommes et reconstruit ‑ ressuscité d’entre les morts ‑ par l’amour tout‑puissant du Père. Corps livré, Messie enchaîné et crucifié, et pourtant libérateur et sauveur, puissance de Dieu… La force de Dieu ne suit pas nos chemins. Elle est celle de l’amour. Suprême sagesse (cf. deuxième lecture).

Le Corps du Christ, c’est l’Église, c’est l’église de notre village. Aimons‑les, l’une et l’autre. La maison de Dieu c’est aussi là où quelques‑uns sont réunis en son nom. C’est chacun de nous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :