Jugés ou sauvés


  • Je sais bien ce que Jésus a explique à Nicodème : Si Dieu nous a donné son fils, ce n’est pas pour nous juger, mais pour nous sauver. N’empêche. Il y a aussi dans l’évangile de terribles scènes de jugement.
  • Mais cette affirmation de Jésus que tu viens de citer devrait pourtant nous libérer de toute peur ! Croire, c’est mettre sa confiance dans l’amour que Dieu porte à l’humanité.
  • Oui. Mais si Jésus vient pour nous sauver, c’est bien qu’il y a quelque chose à redouter.
  • Tu penses aux feux de l’enfer ?
  • En tout cas, tout ce qui relève d’une sorte de châtiment, de condamnation.
  • C’est manquer de confiance.
  • Mais alors, de quoi Jésus est-il venu nous sauver ?
  • Mais de nous-mêmes ! Pas des feux de l’enfer, mais de nos égoïsmes, de nos peurs, de nos petitesses ! Et aussi de nos certitudes, de nos bonnes consciences ! Et, à la fin des fins, de nous-mêmes. J’aime prier avec les paroles de Didier Rimaud « Lumière pour l’homme » : chaque strophe se termine par une demande de dépossession : « Comment savoir d’où vient le jour, si je ne reconnais ma nuit ? « : « Comment savoir quel mot tu dis si je tiens mon cœur ouvert ? » ; pour finir par la reconnaissance qu’en Dieu seul est la vie : « Comment savoir quelle est ta vie si ne n’accepte pas ma mort ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :