De la peur à l’espérance 


J’AIMERAIS GARDER ma vie, mais comme l’eau elle file entre mes doigts. je sais que je n’en suis pas maître. Je me crois immortel et je vois la mort rôder sur la route, à l’hôpital, au coin de la rue. J’ai peur de perdre ma vie. Et si c’était la condition pour vivre?

Il ne sert à rien de vouloir garder son blé éternellement. Il perdra ses qualités et deviendra inutile, pour peu que les insectes n’en aient pas fait leurs délices. Mais le grain de blé jeté en terre, apparemment sacrifié, peut germer et devenir une moisson abondante, pourvu qu’il meure…

Sur les routes de Galilée, jésus de Nazareth pouvait attirer les foules. Il parlait avec autorité et faisait partout des merveilles, guérissant les malades, rendant la vie aux morts, consolant tous les malheureux. Mais c’est dans l’échec et la mort qu’il révèle son nom et sa puissance, quand il est « glorifié », élevé de terre et cloué sur la croix, enfermé dans un tombeau qui a craqué comme l’enveloppe du grain de blé. La mort du Christ a tué toutes nos morts. La vie a jailli pour toute l’humanité. Et tous les hommes, de tous les lieux et de tous le temps, « des plus petits jusqu’aux plus grands », peuvent voir jésus, c’est‑à‑dire croire en lui, et par lui, entrer dans la vie. À tous, Dieu dit: vous serez mon peuple; vos fautes sont oubliées.

C’est notre chemin de Carême. Passer de la peur à l’espérance, de la mort à la vie. Accepter de mourir à l’inutile puisqu’au bout il y a Pâques. Qu’importe de perdre ma vie puisque le Père m’attend, les bras ouverts.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :