RECONNAÎTRE LE CHRIST PRÉSENT..


Cette présence du Christ avec nous aujour­d’hui, savons‑nous la reconnaître à nos côtés ? Elle est dans les gestes qui font renaître la vie, dans tout ce qui rend l’homme plus humain.

Dans ces éducateurs de jeunes en difficulté qui instaurent le dialogue pour faire reculer la vio­lence ; dans ces professeurs qui veulent éduquer autant qu’enseigner et refusent de considérer l’é­chec scolaire comme une fatalité ; dans ces mili­tants qui s’engagent pour plus de justice sociale ; dans ce patron qui fait confiance à d’anciens pri­sonniers… Combien d’autres exemples pourrions­-nous trouver, dans le quartier ou au travail !

ET ANNONCER LA BONNE NOUVELLE…

Reconnaître la présence du Christ ressuscité ne suffit pas. L’apôtre Pierre a été envoyé à Corneille, un païen, pour lui annoncer la Bonne Nouvelle. Nous aussi, nous sommes envoyés porter la lumière de Pâques non pas seulement dans les milieux catholiques, mais en tous lieux et dans toutes les situations.

Aux jeunes que nous avons peut‑être en caté­chèse, mais aussi à ceux de notre quartier. Aux touristes que nous rencontrons dans la rue. À la personne âgée, seule, qui attend désespérément une visite ou un peu d’intérêt de la part de quel­qu’un. À une voisine hospitalisée. À tant d’autres auxquels nous ne pensons pas toujours…

PAR NOTRE FAÇON D’AIMER

Dans notre société, c’est plus par nos comporte­ments, nos prises de position, nos actes et nos paroles que par un discours catéchétique, que nous serons les témoins du Christ ressuscité. Comme le dit saint Paul, nous sommes des hommes nouveaux dans le Christ ; alors cela doit se voir dans notre attitude, dans nos relations avec les autres, dans la droiture et la vérité.

En ce jour de Pâques, prenons quelques instants pour trouver comment, chacun, nous pourrons annoncer cette Bonne Nouvelle, comment nous pourrons la vivre avec assez de conviction pour donner envie à ceux qui nous voient de la décou­vrir eux aussi. Et de quelle façon nous pourrons faire comprendre à ceux que nous côtoyons, quels qu’ils soient, que cette Bonne Nouvelle, elle est aussi pour eux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :