Ils se sont enfermés.


Ils se sont enfermés. Les portes verrouillées, comme lorsque l’on a peur du monde qui vous entoure. Et les volets baissés, pour rester entre soi, à l’abri des regards. Quand on voit que le monde se détourne de vous et quitte vos églises. Que la société s’organise sans vous. Que les Thomas de maintenant ne demandent même plus à voir, qu’ils sont indifférents. Et qu’on n’a à montrer qu’un tombeau qui est vide. Alors on se replie, on se protège du monde, on fait sa petite Eglise, son petit monde à soi et on attend que l’Esprit vienne vous donner raison d’avoir fermé vos portes.

Mais voilà que Jésus, franchissant les obstacles, se dresse au milieu d’eux. II leur montre ses mains, il leur montre son côté. Le tombeau était vide. Voici maintenant des plaies qu’il nous faudrait montrer aux Thomas d’aujourd’hui. Mais que vont-ils donc dire ? Parce qu’on est entre soi, on se prend à rêver. A des apparitions, des signes dans le ciel, à des festivités, à des succès de foule qui prouveraient qu’on est là. Qu’on n’a pas que des plaies. Et qu’on tient le bon bout. Que le monde se trompe, qu’on sortira vainqueur. Mais en rêvant, voit-on que les portes ont sauté ?

Alors Jésus leur dit : « Le Père m’a envoyé ; moi aussi, je vous envoie remettre les péchés. » Alors on est projeté au dehors, dans le mande. Parmi tous les Thomas. Pour vivre au milieu d’eux. Avec tout simplement des mains écorchées vives à force de servir, des poings qui ne se ferment pas, des mains qui restent ouvertes. Avec aussi des pieds qui se blessent, s’écorchent en marchant côte à côte avec tous ceux qui marchent. Et une plaie au côté à force d’ouvrir les bras. Pour que s’ouvrent les portes. Pour que l’on n’ait plus peur. Qu’on se réconcilie. Pour dire, comme lui : « La paix soit avec vous. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :