Ils avaient verrouillés les portes


Ils avaient verrouillé les portes,

ils avaient peur..

Et puis, tu es là,

au milieu d’eux,

tu répands sur eux ton souffle.

Seigneur Ressuscité,

tant d’hommes et de femmes

vivent portes verrouillées,

laissant la peur faire son travail.

Aujourd’hui encore

donne-nous ton souffle quand il nous manque,

donne-nous la confiance quand elle déserte.

donne-nous le courage quand il s’absentes

Ne nous laisse pas oublier

que tu es là, Seigneur,

an milieu de nous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :