Pour « quoi » allons-nous à la messe ? Et pourquoi n’y allons-nous pas parfois?


L. Evangile du 3ème dimanche de Pâques s’applique à chacun de nous

On dit souvent: «La messe ne m’apporte rien! » Cela semble avouer qu’on irait à la messe pour soi ? Comme on va à un supermarché pour faire ses affaires, comme on va à une «boum» pour se détendre, comme on va à une kermesse ou un meeting pour être ensemble. Jamais la messe ne pourra faire concurrence au show-business!  Dans le Temple de Jérusalem, au temps de Jésus, il y avait aussi des gens qui utilisaient le sanctuaire pour eux, à leur profit, de manière intéressée, au lieu d’y aller pour la prière, pour l’adoration, pour rencontrer Dieu dans sa maison de manière désintéressée.  Avoir un ami, faire alliance avec lui, et ne jouer de cette relation que pour en profiter?  Est-ce normal?  Dire qu’on aime quelqu’un, et ne jamais aller le voir dans sa maison, et pour lui?  Est-ce normal ? Pour Jésus, le Temple n’était pas un lieu de trafic, mais la « Maison de Dieu ».

Si nous sommes lucides, nous devons conclure que les vendeurs du Temple, qu’il faudrait chasser à coup de fouet, ce ne sont pas uniquement les profiteurs de jadis, mais chacun de nous, quand nous ne venons à l’église qu’à sens unique, pour notre profit personnel, parce que la religion nous rapporterait, serait avantageuse pour nous. Il faudrait relire les dix commande­ments du Dieu « libérateur de la maison de servitude », que l’Église nous propose aussi aujourd’hui: « Tu n’auras pas d’autres dieux que moiTu feras du Sabbat un mémorial sacréle septième jour est un repos en l’honneur du Seigneur ton Dieu… » (Exode 20, 1 et ss.) Hélas, c’est toujours d’actualité, et nous avons toujours tendance à nous asservir à toutes sortes d’idoles: l’argent, les réseaux liés au sexe, la réussite sur le dos du petit, le pouvoir et tant d’autres esclavages.

Jésus parlait du Temple de son corps

Pour Jésus, reconnaissons-le, c’est tout autre chose, la religion, le Temple.

« L’amour de la Maison de Dieu fait son tourment, le dévore, littéralement! » Loin d’avoir une relation intéressée et égoïste avec son Père.  Il se sacrifiera tout entier pour Lui.  C’est le sens de cette formule mystérieuse: «Détruisez ce Temple, en trois jours je le relèverai… » Comme les juifs de ce temps-là, nous sommes toujours tentés de rester à la superficie des choses, à un niveau matériel et humain seulement.  Mais aux yeux de la foi, un autre sens se découvre, caché, qui est le seul sens véritable.

Quel est donc ce sens profond du culte ?

Désormais, le lieu de la Présence divine ne sera plus un édifice, mais le Corps de Jésus lui-même.  Telle est la seule raison de l’importance de la messe.  C’est vraiment « Le » lieu où Dieu habite.  Bien sûr, nous le savons bien, Dieu est partout.  Mais ne nous faisons pas trop d’illusions.  Si nous sommes sincères, il faut avouer que, habituellement, il n’est pas très courant de rencontrer Dieu en profondeur dans la bousculade d’un grand magasin, ou dans les décibels d’une « super-boum ». Le lieu normal de la rencontre de Dieu, dit Jésus, c’est son Corps sacré.

N’oublions pas, d’ailleurs, ce que saint Paul nous rappelle: «Vous êtes le Corps du Christ» (1 Corinthiens 12, 27). «Ne savez-vous pas que votre corps est le Temple du Saint-Esprit qui habite en vous ? » (1 Corinthiens 6, 19).Alors, dit Jésus, fais-tu de ton coeur une maison de prière ? Penses-tu parfois que Dieu habite en toi?  Communier au Corps du Christ, dans Sa Maison, c’est cela.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :