Je suis la bon pasteur


« Je suis le bon pasteur », aimait-il répéter. Et moi, en l’entendant, je ne pouvais m’empêcher de penser au Jésus dont on annonce le retour, la présence et l’action, dans des faits merveilleux, miracles et guérisons. Si semblable au Jésus des images pieuses, tout rose et tout bouclé, qui tenait dans ses bras un tout petit mouton, bien propre et bien sage. Mais je n’avais que faire d’un Dieu qui me bercerait et qui m’endormirait, pour ne me réveiller que quand je serais chez lui. Je ne serais jamais ce petit mouton-là.

« Je suis le vrai berger », avait-il précisé. Mais moi, je me disais qu’un berger, ça conduit un troupeau de moutons. Et j’avais devant les yeux des chefs qui se conduisent comme des mercenaires, parce qu’ils se paient eux-mêmes. Ou parce qu’ils font passer avant tout, avant l’homme, leurs règlements, leurs lois, leurs dogmes, leurs certitudes. Qu’ils y enferment les gens comme brebis dans l’enclos. Tant de moutons aussi, qui se laissent tondre. Mieux vaut encore, pensais-je, bondir, sauter de l’autre côté de la barrière. Car jamais je ne serais de cette sorte de moutons qui bêlent à l’unisson.

« Je connais mes brebis, avait-il ajouté, et j’aime même celles-là qui ne sont pas de chez moi. » Et alors j’ai compris qu’il n’essaierait jamais de s’imposer à elles pour qu’elles entrent dans l’enclos. Que jamais il ne serait tenté de se servir du bâton de berger pour séparer déjà les brebis et les boucs ; les bons qui pensent comme lui, qui sont de son troupeau, des mauvais qui se trompent. Qu’il ne ferait pas de tri. Mais qu’en toute circonstance, il prendrait le parti de l’homme, de tout homme, surtout du plus petit. J’ai vu qu’à cause de cela, il devenait l’agneau qu’on mène à l’abattoir. Aussi, sans hésiter, j’ai pris parti pour lui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :