Le Seigneur avait dit….


Le jour de son Ascension glorieuse, le Seigneur avait dit aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous ». Et ils attendaient cette force avec une certaine anxiété peut-être mais surtout avec beaucoup d’espérance. Voilà que le jour de la Pentecôte, alors qu’ils étaient tous réunis dans un même lieu, nous dit l’Écriture, l’Esprit Saint descendit sur eux. Il fondit sur eux comme un feu qui se répandit comme des langues sur chacun d’eux et comme un violent coup de vent qui remplit toute la maison où ils se tenaient.

Un feu qui éclaire, qui réchauffe, qui dynamise… comme la flamme d’un foyer, comme la lumière d’un lampe, comme une lueur dans la nuit. Un souffle qui donne vie, qui réveille, qui pousse au loin… comme le vent qui gonfle la voile, comme l’haleine qui soulève la poitrine, comme l’air qui court dans les tuyaux de l’orgue.

Et alors, les apôtres se mirent à annoncer la Bonne Nouvelle de la résurrection du Seigneur à tous ceux qu’ils rencontraient, sur les places, dans les rues, sur le seuil des maisons, au creux des foyers, jusque dans les prisons. Rien ne pouvait les arrêter, pas même les menaces de mort. Ils avaient le vent dans les voiles, le vent de l’Esprit. Ils avaient le feu au coeur, le feu de la Pentecôte. Ils étaient forts de la force de l’Esprit de Dieu lui-même. Et c’était certainement beau à voir, bon à entendre et salutaire à vivre.Aujourd’hui, n’est-ce pas le même Esprit qui amène des jeunes à s’engager à la suite du Christ dans toutes sortes d’oeuvres et de vocations diverses? N’est-ce pas le même vent qui souffle dans les voiles de tant d’apôtres modernes et qui les pousse au large pour travailler auprès des plus démunis de nos sociétés? N’est-ce pas le même feu qui brûle le coeur de tant de parents, de tant d’éducateurs, de tant de pasteurs, qui ne cessent d’aimer tous ceux que le Seigneur leur a donnés à aimer en dépit des difficultés qui se présentent en cours de route? N’est-ce pas la même force divine qui dynamise tant de chrétiens?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :