Une faim nouvelle…


EN CÉLÉBRANT la Pâque avec ses disciples, Jésus fait mémoire de la libération du peuple hébreu, entraîné par Moïse à sortir de l’esclavage et à marcher au désert vers la Terre promise. Pour cette grande fête, on sacrifiait des agneaux au Temple et dans chaque maison, on chassait symboliquement toute trace du levain de l’année précédente dans l’attente d’un levain nouveau pour un pain nouveau. Une fête en mémoire de l’Alliance passée entre Dieu et son peuple, qui était donc placée sous le double signe du sang et du pain.

En prononçant, au cours de son dernier repas, la bénédiction traditionnelle, Jésus lui donne soudain un sens nouveau : « Prenez, ceci est mon corps », « Ceci est mon sang». Par ses paroles, le Christ annonce que, par lui, l’Alliance de Dieu avec les hommes est renouvelée. Voici que le pain et le vin deviennent le signe de la sortie de tous nos esclavages, le signe de l’abandon de tous nos vieux levains fatigués, le signe d’un pain nouveau, d’une faim nouvelle. Voici que le propre Fils de Dieu, en se faisant nourriture, vient couler dans nos veines, vient se faire chair de notre chair, coeur de notre coeur, vient transformer l’homme de l’intérieur, désensabler, en chacune et chacun d’entre nous, la source de l’amour.

À chaque fois que nous nous levons pour aller communier, nous traversons le désert de nos infidélités pour marcher vers la Terre promise de notre Résurrection.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :