Incroyable scène!


Incroyable cette scène ! Voici qu’un vent violent se lève comme il arrive assez souvent sur le lac de Tibériade vers le milieu de l’après-midi. Et Jésus, lui, dans la barque dange­reusement chahutée, dort tranquillement.

Enfin, il se lève, imperturbable, comme grandi et nouveau. Plus fort que la tempête. Debout face à la fureur des flots. Comme au matin de Pâques quand il sortira du tombeau, rayonnant de douceur et de paix, après les affres de la pas­sion et de la mort. Surgi d’un silence régénérateur, il impo­se le silence aux remous débridés, aux écumes bavantes. Vaincues désormais les puissances maléfiques qui habitent les entrailles des océans et se déchaînent pour déstabiliser et faire trembler l’univers.

Jésus, la vie dressée contre le déferlement des forces de mort. Jésus, la paix offerte aux épileptiques de tous genres, aux agitateurs agités, aux possédés de passions incontrôlées, aux couples et familles qui se ruinent à coup d’incompré­hensions, aux violents de tous les jours qui manient impru­demment les phrases assassines et les coups de gueule.

« Qui donc est-il pour que la mer et les vents lui obéis­sent ? » La réponse est si simple qu’elle étonnera toujours. Un mot, un seul : Amour. L’amour, vainqueur de toutes les tempêtes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :