Le Seigneur est le maître des flots


À quelques jours des traditionnels congés d’été, avons-nous remarqué que les lectures de ce dimanche nous conduisent à la mer ? Cette mer symbole du repos et de la détente : du changement de rythme tant attendu. Mais nous pouvons aller plus loin dans notre contemplation. La mer est cet élément de la nature qui oscille en permanence entre le calme et le déchaînement. Apaisante, elle peut aussi être force dévastatrice. N’est-elle pas d’ailleurs symbole de mort dans la Bible… Le Livre de Job met en valeur que le Seigneur est le maître des flots et de la tempête ; et qu’il est finalement à la source de la Création. Nous voyons bien que c’est lui qui a toute l’initiative : « Qui donc a retenu la mer avec des portes ? »

C’est un peu la même réalité au cœur de l’évangile de ce jour. Face à la peur des disciples pris au piège par la tempête, le Christ vient apporter l’apaisement et la confiance. Il interpelle les éléments déchaînés et le calme se fait. La barque, c’est notre vie qui connaît au fil du temps bien des tempêtes et des instants de peur. La barque est aussi notre Église, dont nous sommes tous les membres solidaires. Barque qui file par mer calme et barque qui manque de chavirer par gros temps. Nous en prenons vite conscience : bien que croyants, la vie ne nous épargne pas et il nous faut pourtant au cœur de notre foi éprouvée, tenir le cap de l’espérance tout simplement parce que notre Dieu maintient le cap : « Pourquoi avez-vous peur»?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :