L’Eglise et ses pompes


  • Vous avez vu, comme moi, la retransmission télévisée des funérailles de Jean-Paul II. Tous ces hommes d’état, de tout bord, et tous ces religieux, de toute confession, rassemblés. C’est cela qui faisait sens, qui était signe prophétique. Alors, pourquoi tout ce déploiement de vêtements liturgiques, tout ce faste et ce décorum ?
  • C’est vrai. Mais le propre de toute institution : il est difficile de se passer d’un cérémonial.
  • Certes. Mais cela justifiait-il cet aspect spectaculaire, hyper-médiatique ?
  • C’est toute la question de la visibilité de l’Eglise : comment être dans le monde sans être du monde…
  • Me choquent encore ces enterrements de « bons catholiques » où concélèbrent plusieurs prêtres quand il est maintenant si difficile certaines fois d’en trouver un disponible.
  • Nos comportements sont loin d’être parfaits ; il nous faut l’accepter, à condition de ne pas nous en satisfaire. Car Dieu, lui, regarde les cœurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :