“Le serviteur de tous”


S’il est un évangile qui ­subvertit nos échelles de valeurs habituelles et nous invite à nous ancrer dans la foi pascale, c’est bien celui de ce dimanche. De fait, Jésus nous y apprend un autre rapport à la vie et à la mort, à nous-mêmes et à autrui. Car qui, spontanément, souhaite se faire le serviteur de tous et se mettre à la ­dernière place ? Qui, d’emblée, vit sans mouvement de recul sa ­vulnérabilité symbolisée par le petit enfant ? Qui, enfin, ­envisage lucidement son existence comme une marche vers la mort et la perçoit comme l’occasion d’un don ?

Alors la tentation peut être grande de nous dire que ce message-là n’est pas fait pour nous. Mais pourquoi ne pas y reconnaître un appel à évangéliser notre vœu de bonheur et consentir au labeur de la conversion promis à la joie? Cette joie paradoxale d’être unis au Christ dans sa résurrection, non sans être ­passés, au préalable et comme lui, par la mort. Une mort dont il nous révèle la fécondité si nous l’intégrons au jour le jour en mourant à nos égoïsmes, à notre approche utilitaire de la vie et d’autrui, à nos volontés de puissance qui nous éloignent de notre vérité, nous enferment dans un personnage et nous font passer à côté d’une vraie relation avec Dieu et avec nos semblables. Quant à notre vulnérabilité, à nous de l’apprivoiser et de découvrir qu’en nous acculant à ne pas nous appuyer sur nos seules forces, elle nous tourne vers Dieu, nous rendant de ­surcroît solidaires de nos frères et sœurs en humanité.

À nous donc d’accueillir, dans la liberté de l’Esprit, le bonheur que nous offre le Christ ; lequel n’est pas du côté de l’avoir et du pouvoir, mais de la vérité de notre être, de sa capacité à se ­donner et à faire de toute circonstance un lieu de rencontre potentiel avec Dieu et tous ceux qu’il place sur notre route.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :