Esclave de tous


Chaque fois que je vais à Cahors, je regarde sur la colline altière le château de Mercuès qui fut durant des siècles la résidence des évêques. Symbole! Ces hommes d’Église étaient aussi des seigneurs, ils avaient terres et vassaux. C’étaient de saints personnages, parfois. Mais que la parole de Jésus semble lointaine: «Celui qui veut être le premier sera le serviteur de tous ». Je sais, il ne faut pas oublier le contexte historique mais comment ne pas s’étonner que les paroles de Jésus aient eu de telles postérités ?

Il voulait inventer: étrange innovation dans la vie collective que de proposer aux premiers et aux grands d’être « serviteurs » et « esclaves de

tous »! Alors la personne ne compte plus, mais seulement le service ? Les responsables vont s’effacer, prendre comme Jésus le tablier de cuisine ? N’est-ce pas tout mettre sens dessus dessous ?

Qu’on ne dise pas que c’est une question d’ « esprit »! Jésus oppose le fonctionnement du pouvoir dans les sociétés et le régime -original- de l’autorité dans la communauté chrétienne. Que de fois le gouvernement de l’Église s’est calqué sur l’organisation, les méthodes et les habitudes des royaumes! La parole de Jésus demeure, gênante: «parmi vous, il ne doit pas en être ainsi». 11 faudra donc créer. Comment cela se fera-t-il ? Je ne le sais pas. Ce dont je suis sûr, c’est que le monde entier retiendra son souffle le jour où les chrétiens de tous grades, à commencer par les plus en vue, se feront petits et serviteurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :