Mort ou passé par la mort ?


  • Les chrétiens ont beau entendre tous les ans que la Toussaint, c’est la fête de tous ceux qui sont au ciel, il est évident que pour eux, c’est le souvenir des morts.
  • C’est vrai. La fête des uns et le souvenir des autres ont sans doute été situés de manière trop rapprochée.
  • En fait, les chrétiens sont comme tout le monde. Ils croient peut-être en la résurrection, mais ils continuent à parler de leurs défunts en disant les « morts ». On va à une messe des morts, on fleurit la tombe de ses morts, on prie pour les morts… On ne peut pourtant pas à la fois être mort et vivant !
  • Tu as raison : notre foi nous fait penser à nos défunts, à tous les défunts, comme des êtres vivants et même plus vivants que nous. Il y a bien sûr la mort, le passage par la mort, mais il n’y a pas des morts. La préface de la messe des défunts le dit clairement : «  La vie est changée, elle n’est pas ôtée. »
  • Alors, il faudrait aussi changer de manière de parler.
  • Sans doute. Nous serions témoins de notre espérance de chrétiens simplement en ne parlant plus de « morts ». L’être humain passe par la mort, mais il est vivant à jamais.
  • Difficile de se défaire de ses habitudes…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :