L’Avent, temps de l’éveil…


AVOUONS-LE FRANCHEMENT : chaque année, l’Avent nous prend un peu par surprise. Les rigueurs de l’hiver frappent à la porte, la fin de l’année et son lot de préoccupations nous assaille… Pour celles et ceux qui travaillent, c’est une période souvent rude : bilan, clôture des comptes, négociations salariales, affluence dans les magasins… Le mois de décembre sent la surchauffe ! Et pour d’autres, les semaines qui s’annoncent suscitent comme un pincement au coeur : la perspective des fêtes réveille les douleurs de la solitude, de la séparation, du manque de travail… Difficile de trouver, dans nos agendas et dans notre coeur, du temps pour penser vraiment à la grande nouvelle de Noël. L’enfant de la Promesse débarque un peu comme un intrus dans nos vies…

On peut s’en inquiéter mais on peut aussi s’en réjouir : Dieu n’attend pas que notre « auberge intérieure » soit rangée, repeinte à neuf et tout à fait propre pour venir y naître ! C’est dans la mauvaise paille de nos vies dispersées et préoccupées qu’il vient offrir son premier sourire, c’est en pleine pâte et pesanteur humaine qu’il vient habiter.

Déjà à son époque, lorsqu’il annonce la venue d’un « germe de justice » le prophète Jérémie a sans doute l’impression de « prêcher dans le désert » ! Et Luc se voit contraint d’employer un genre littéraire impressionnant – assez courant à l’époque – le style « apocalyptique » pour tenter de réveiller un peu un auditoire engourdi.

L’éveil : voici le maître mot pour ce temps de l’Avent ! L’Évangile nous l’annonce : Dieu arrive toujours à l’improviste. Alors demandons-nous comment, dans nos vies concrètes, familiales, conjugales, associatives, professionnelles, ecclésiales, nous pouvons faire un peu de place à l’éclosion de la divine promesse…

Une Réponse

  1. Comment ne pas dire que nous faisons peut-être partie de la légion des Pincements du cœur?
    Il y a bien les Restos du Coeur pour les plus démunis…. On ne les présente plus.
    Cela a été et reste une époque formidable pour ceux qui n’ont même pas un toit ni de quoi se réchauffer bien souvent… Les abris étant réservé principalement pour la nuit.
    Malheureusement, il y a souvent en déplacement très charitable parce que c’est l’hiver et l’hiver il fait froid…. On en vient à oublier l’été où ils peuvent se rafraîchir, mais le froid ils doivent se réchauffer je ne vous parle pas de la pluie lorsqu’elle arrive…. Quelqu’un a comme cela témoigner que lorsqu’elle était sous la pluie elle ne savais absolument plus rien faire.
    En hiver il peut neiger comme il peut pleuvoir ou rien du tout.
    Qui oserait inviter quelqu’un qui est parfaitement inconnu un soir de Noël même si il faut lui dire que l’on a pas de sapin mais juste une crèche, qu’on peut lui présenter l’Enfant-Jésus, que l’on peut aussi faire bien plus souvent qu’une simple hospitalité de Noël cardell finalement lorsqu’on et réfléchit bien, c’est toute l’année….
    Récemment une fille a dit à sa mère qui avait été faire des courses, coûteuses » mais c’est Noël avec toi ! » Alors qu’il y avait même pas la moindre guirlande le moindre achat spécifique à ceux qui fête Noël avec des cadeaux et des guirlandes…. Mais rien que ce merci à donner à cette maman un baume au coeur.
    Lorsque nous déployons de l’amour qu’il s’approche lointain , pensons à celui que nos deux Papes exercent avec toute leur charge pesante.
    Benoît XVI et pour moi un pape hors du temps, je ne suis pas la seule personne à trouver qu’il a déjà été le précurseur de beaucoup de choses qui se passent en ce moment…..
    Notre Avent, notre Noël à nous, ils les guident,nous guident: ce sont quand même les deux successeurs de Pierre….chose inédite.
    Noël c’est aussi la famille j’étais aussi quelque chose pour la légion des Pincements du Cœur, on ne les comptes plus ou bien on ne les voit pas ou bien on ne les entend plus chacun avec son âge et chacun avec sa solitude comme il est si bien dit plus haut.
    Bien souvent on a plus de nouvelles des neveux, , des cousins, chacun étant occupé qui,selon ,ses enfants, petits-enfants ou même arrière petits enfants,

    Et parfois l’envoie comme ça une belle famille ou un beau couple, ou des enfants enémerveillement. Devant tout ce qui brille et tout ce qui scintille…..

    On ne peut que le souhaiter du bonheur et nous souhaiter à chacun d’eux et les autres de vivre cette période dans une joie d’attente et d’entente harmonieuse.
    Heureux les pauvres car ils seront rassasiés
    Heureux ceux qui ont faim et soif…. » Mes paroles de Jésus résonne en nous mais pour l’instant…. Concentrons nous sur la Vierge Marie à tout jeune maman attendant le plus bel Evénement du monde…. Jésus..

    Oui le genre littéraire que St Luc avait adapté pour éclairer les consciences, est de mise aujourd’hui,faut il le dire?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :