Un monde s’en va


L’évangile de ce jour peut déconcerter. La description de la venue de Jésus a tout d’une scène de film d’horreur, ou d’un de ces jeux vidéo qu’affectionnent jeunes et,
même, moins jeunes. Tout cela semble ­apocalyptique. Il y a de quoi ­s’étonner, frémir, avoir peur, et le lecteur pourrait même être tenté de tourner la page, ou de refermer le livre ! Mais n’en restons pas à cette ­lecture-là ! Luc, dans ces versets, cherche sans doute moins à ­montrer ce que la venue du Fils de l’homme va ­produire dans le monde, qu’à inviter l’homme à changer ­d’attitude, à se préparer non seulement à accueillir celui qui va venir, mais aussi à ­reconnaître les signes qui accompagneront sa venue. L’invitation est forte. Et nul ne peut l’esquiver.

Si bon nombre, à la vue de ces signes apocalyptiques, auront peur, Jésus exhorte les siens à tenir bon. En ce début du temps de l’Avent, l’invitation s’adresse à chacun de nous en particulier. Il nous faut tenir, et tenir bon, relever la tête et, ­surtout, rester sur nos gardes : la venue du Fils de l’homme est proche ! Un monde s’en va, celui de nos douleurs et de nos malheurs pour faire place au monde de Dieu, un monde où tout est en genèse, un monde neuf, un monde où le mal va être définitivement vaincu. Le temps est à l’accouchement d’une humanité nouvelle.

Les textes de la liturgie nous appellent à nous ­préparer activement à ce monde neuf que Dieu veut pour son peuple. Debout ! Redressez-vous ! Relevez la tête ! Tenez-vous sur vos gardes ! Restez éveillés ! Priez en tous temps ! Faites de nouveaux progrès! Car voici venir les jours de l’accomplis­sement de la promesse !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :