Jean le Baptiste… sur les bords du Jourdain


Jean baptisait là-bas, sur les bords du Jourdain. II parlait, il prêchait. Et les foules affluaient, fuyant les pharisiens qui se donnaient en exemple, drapés dans leur vertu et dans leurs plus beaux atours ; les docteurs de la loi et les scribes qui faisaient la pluie et le beau temps et les regardaient du haut de leur autorité et de leurs certitudes ; et fuyant la ville sainte. Pour se retrouver là, aux portes du désert, où tout est dépouillement, nudité, vérité. Devant un homme pauvre, pas digne de défaire la courroie des sandales. Mais annonçant un autre, comme une bonne nouvelle.

Et Jean baptisait là. Les foules lui demandaient ce qu’il leur fallait faire. Et Jean leur répondait. II allait droit au but, comme si c’était tout simple. Comme si c’était là le langage courant du monde de sa foi. Celui qui a deux vêtements, qu’il en donne donc un à celui qui n’a rien. Celui qui a de quoi manger, mais qu’il fasse donc de même. Plus de tiers, de quart-monde, mais un monde de partage. Plus d’immigrés qu’on chasse, d’étrangers qu’on repousse, d’hommes et de femmes qui font les poubelles pour manger, plus de sans domicile. Alors, oui, on pourra parler de bonne nouvelle.

Et Jean baptisait là. Dans les foules accourues, il y avait de tout. II y avait des soldats et il y avait même des contrôleurs d’impôts. Et Jean ne leur disait pas de changer de métier. II leur disait plutôt : cessez vos violences, cessez vos injustices. Ne volez pas les autres. Ne profitez pas de votre situation pour exploiter les faibles, pour tricher ou vous croire au-dessus de la loi. Ne trompez pas le fisc. Ne vous imposez pas par la force et les armes. Ne faites pas violence. Et ainsi, avec Jean, se retrouvait-on loin de ce prêchi-prêcha qui ne disait plus rien. Et c’était une bonne nouvelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.