Bienheureux serons-nous !


Oui, ce jour est un jour pour reconnaître les dons de Dieu.


DURANT TOUT LE TEMPS DE L’AVENT, nous avons entendu résonner l’annonce d’une immense promesse : « tout homme verra le salut de Dieu ». Nous avons été invités à nous rendre disponibles pour accueillir la souveraine proximité de Dieu se faisant homme. Aujourd’hui, c’est le dernier jour pour nous préparer à accueillir la venue du Seigneur. Jésus, le Fils de la promesse, Fils de Dieu et Fils de son peuple, paraît dans le monde… Cette Bonne Nouvelle de Dieu entrant dans notre histoire humaine en naissant d’une femme, savons-nous encore l’accueillir avec un coeur émerveillé ?

Élisabeth et Marie, les deux mères de la scène évangélique, sont dépeintes comme deux croyantes émerveillées, tout empressées de rapporter à Dieu ce qui leur arrive. L’enfant tressaille dans le sein d’Élisabeth et l’Esprit Saint lui suggère de proclamer la double béatitude de la mère et de l’enfant qu’elle porte en elle. Bienheureuse Marie qui porte en elle l’enfant du salut, le Seigneur. Bienheureuse Marie qui a cru et qui a consenti au projet de Dieu. En contemplant ces deux femmes, nous sommes invités à renouveler notre coeur, à entrer dans une attitude de louange.

Bienheureux serons-nous si nous savons nous tourner joyeusement vers Celui d’où vient tout don, et en particulier le Sauveur, ce bienfait par excellence, dont la promesse a maintenu un peuple entier dans l’espérance. Bienheureux serons-nous si, au travers des événements, nous percevons la visite du Seigneur. Bienheureux serons-nous si, dans les visages de nos proches, de ceux qui font partie de notre vie quotidienne, nous reconnaissons la ressemblance à notre Seigneur. Oui, ce jour est un jour pour reconnaître les dons de Dieu, un jour pour la louange, un jour pour aller des bienfaits au bienfaiteur…

Une Réponse

  1. Le Seigneur m’a dit » tu es Mon Fils, Moi aujourd’hui Je T’ai engendré »
    Tous ensemble réjouissons-nous dans le Seigneur notre Sauveur est né sur terre aujourd’hui pour nous descend du ciel la Paix véritable.
    Puissions nous sauvegarder en nous cette semence de Paix et la distribuer les uns aux Autres .
    Ce soir Seigneur ton peuple attendra Ta venue, Étoile parmi les étoiles, Notre Berger en cet Enfant Qui Sauva le Monde et qui reste ce Mendiant d’amour,de notre amour….
    Non nous ne L’aimons pas suffisamment,notre Roi du Ciel,laissons nous guider et suivons Son Étoile en cette nuit Divine du Divin Sauveur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :