Si vous faits passer l’esprit de l’Evangile avant sa lettre


« Si tu as deux sous, achète un sou de pain pour ton corps et un sou de jasmin pour ton âme » disait-on autrefois au Liban.

A la main tendue, je donnerai un sou, un sou pour le pain indispensable à son corps.

Je me souviens : « Tu ne laisseras pas ton frère avoir faim. »

Lui donnerai-je aussi le sou du jasmin, indispensable à son âme ?

Un sourire qui réchauffe.

Une parole amicale.

Un peu de temps pour écouter et comprendre.

Un regard fraternel qui dit à l’autre :

« Tu existes. Je te reconnais et je te respecte. »

Et si le jasmin était une priorité ?

Et ainsi de faire passer l’esprit de l’Evangile avant sa lettre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :