Aujourd’hui


On peut répéter pendant des siècles de belles formules sans jamais les traduire en actes. Elles finissent par s’user: qui se souvient encore, en les prononçant, de leur vigueur première? Un exemple? Notre devise nationale: Liberté, Égalité, Fraternité. Supposez qu’un homme public les prenne un jour comme programme et qu’il dise: « Aujourd’hui même, on change tous de vie pour se comporter en êtres libres et égaux, comme de véritables frères ». Vous imaginez toutes les conséquences, jusque sur les feuilles d’impôts! Inutile de faire un sondage: la carrière politique de ce candidat n’ira pas loin et il disparaîtra bientôt dans la foule anonyme.

Jésus, lui aussi, reprend une formule brûlante du passé. Elle retentissait de mots explosifs: bonne nouvelle pour les pauvres, libération des captifs, annonce de l’année de grâce où l’on remettrait les dettes. Et les aveugles ‑que de manières d’être aveugle ‑ ouvriraient les yeux! Rien de neuf: on avait entendu cent fois cette lecture dans la synagogue de Nazareth. Ce qui fut nouveau, c’est la suite: Jésus, après avoir lu, « roula le livre, le rendit au servant et s’assit ». Tous le fixaient et lui commença de dire: «Tout cela va se réaliser… aujourd’hui». Finis l’attente et le rêve, on peut fermer le livre et le remiser, que chacun retrousse les manches et passe aux actes.

Ce fut le tollé général, on voulut même tuer cet enfant du pays qui voulait transformer les belles paroles en actes. Mais lui s’obstine, après bientôt vingt siècles, à nous redire chaque jour: «Attention, c’est aujourd’hui! » De la part de Dieu.

Gérard BESSIÈRE ‘

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.