Allez au diable!


Allez au diable!
La tentation…
Une île. Une séduction.
Une supplication du Notre Père:
«Ne nous soumets
pas à la tentation. »

Et s’il était bon, parfois,

de tomber en tentation…

Que voulait le Tentateur,

au désert,
sinon combler Jésus?

En abondance.
Et lui demander, surtout,

d’être un peu plus Dieu

et un peu moins homme.

Mais Jésus envoie au diable

ce fossoyeur d’incarnation.

Quelle chance, Seigneur,

d’être tenté
Et de naître au désert.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :