Jésus, Pierre, Jacques et Jean


Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et ensemble, ils allèrent prier sur la montagne. Car il est bon parfois de prendre de la hauteur. Même si s’élever au-dessus du quotidien ne va pas sans effort. Même si à grimper, on s’essouffle bien vite. Mais c’est pour voir plus loin, pour savoir où on va, pour savoir qui on est, qui sont les autres aussi. Et voici qu’à leurs yeux, l’homme est transfiguré. L’homme de tous les jours, visage rayonnant et vêtements de lumière. L’homme debout, glorieux. L’homme tel que Dieu le veut. Là-haut, sur sa montagne.

Puis Pierre dit à Jésus : « On est si bien ici. On y camperait bien. Si l’on montait des tentes… » Et c’est la tentation. De faire un monde à part. On serait entre soi, on serait entre gens de bonne compagnie, des croyants, des priants. On bâtirait un ciel, dès maintenant, sur la terre. Et l’on s’évaderait de ce monde de malheur, son chômage et ses pauvres, ses guerres et ses famines, ses vols et ses tricheries, ses faiblesses, son sida et ses préservatifs, ses ménages sans mariage, ses désobéissances aux commandements de Dieu. Loin de la plaine des hommes.

Mais la vision prit fin et ils revirent Jésus, son visage et son corps, comme il était avant. Ils gardèrent le silence sur ce qu’ils avaient vu, mais jamais ne l’oublieraient. Ils reprirent la route, là-bas, dans la grisaille, dans la plaine des hommes. Et chaque fois qu’ils verraient des hommes et des femmes ravagées, torturés, visages défigurés par le mal, les épreuves, par l’âge et les souffrances, et par la maladie, et par la solitude, par les erreurs, les fautes, ils lutteraient, feraient tout pour les transfigurer. Et pour que l’homme en croix ait déjà un visage de ressuscité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :