Prière d’évangile   4ème semaine carême C


                                                     

Il y a un grain de folie dans le comportement de ce père

qui, voyant rentrer son enfant « perdu », court se jeter à son cou,

le couvre de baisers et organise en son honneur une fête somptueuse.

Ce père, Seigneur notre Dieu, c’est toi,

car jamais tu ne cesses de guetter notre retour.

C’est toi qui, toujours, prends les devants et

qui t’élances à la rencontre du pécheur repentant.

Tu as un faible pour les prodigues et les volages,

au risque de scandaliser tes enfants fidèles.

Et c’est Jésus, ton Fils bien‑aimé,

qui nous révèle ton coeur de Père.

A l’instar du prodigue, nous étions morts,

et tu nous as rendu la vie.

Nous étions perdus, et nous voici retrouvés.

Gloire à toi pour les siècles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :