Berger de toute l’humanité


J’ai vu une foule immense que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, races, peuples et langues. »  De cette foule immense, Jésus est l’unique Berger. Elle vient de tous les horizons. La prédication de l’Evangile aux païens n’est pas une sorte d’accident historique ; elle n’a pas eu lieu simplement parce que les Juifs n’ont pas écouté. L’extension du salut à tous est inscrite dans le dessein de Dieu. L’Eglise est une communauté d’hommes et de femmes issus des « nations » qui accueille le salut et devient « communion de croyants ».

Des croyants engagés maintenant dans l’action et dans une demande qui les dépasse : « Ouvre-nous une demeure dans le Royaume des cieux. »  Une communauté à qui sans  cesse le Christ redit : « Je suis le Bon Pasteur, le vrai Berger. »   Une communauté où se déploie son mystère ; « Le Père et moi, nous sommes un. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.