« Il est monté aux cieux… »


  • Ce n’est pas une fête facile, cette fête de l’Ascension…
  • Et pourtant, on la mentionne chaque fois qu’on récite le « credo » » : « il est monté aux cieux, il est assis à la droite du Père » !
  • Oui, mais justement, cela veut dire quoi, « monter » ? « être assis » ?
  • On a un peu de mal aujourd’hui avec ces images, c’est sûr. Il faut bien comprendre que ce ciel, ou ces cieux, où monte Jésus, c’est l’intimité de Dieu. Ce n’est pas un lieu supra-terrestre, c’est la rencontre intime de Dieu et de l’homme.
  • Le ciel, ce n’est pas Dieu seul ?
  • Non. Le ciel est l’avenir de l’homme ! Dans la Trinité, il y a un homme : Jésus !
  • En somme, Jésus est parti pour nous ouvrir la voie ?
  • Oui, il inaugure un nouveau monde de présence. C’est un peu complexe. Avant, il était à côté de ses disciples, mais extérieur à eux. Maintenant, il est présent, intérieurement.
  • Je sais cela, en théorie du moins…
  • C’est le rôle de l’Esprit Saint. Et c’est toute notre liberté qui est en jeu : le départ de Jésus a obligé ses apôtres à prendre des décisions. L’Esprit les aidait certes, mais l’Esprit n’a jamais proposé de solutions toutes faites.
  • Donc l’Ascension, c’est une certitude que Jésus est présent avec nous quand nous œuvrons à une plus grande humanisation de notre terre.
  • Ou une plus grande divinisation : c’est un peu la même chose !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.