« Demandez… »


  • Moi, je vous l’avoue, je me méfie de dire à mes jeunes, au caté, la phrase du Christ : « Demandez, on vous donnera ; frappez, on vous ouvrira. » C’est trop risqué.
  • Comment cela ?
  • Parce que j’ai eu, il y a quelques années, deux enfants dont les parents étaient en passe de divorcer. Ils avaient retenu cette parole. Et ils ont prié, l’un et l’autre et ensemble, de tout leur cœur, pour que leur père et leur mère restent unis.
  • Et il n’on pas été exaucés…
  • Non. Du coup, ils ne voulaient plus venir au caté. « Ca ne sert à rien », disaient-ils. Pas facile de leur parler de liberté, de celle de leur père et de leur mère… Voilà pourquoi je ne dis plus : « Demandez, on vous donnera. »
  • Je comprends. Moi, je fais partie d’un groupe de prière, et je m’y sens bine quand on me rend grâces à Dieu, tous, avec joie. Mais c’est vrai que je suis gênée d’entendre certains demander à Dieu des choses très matérielles, même si ce n’est pas pour eux. Cela tourne à la naïveté irresponsable.
  • Il faudrait pourtant savoir «  jeter nos soucis en Dieu », mais ne pas attendre de Lui qu’il intervienne pour changer ce qui dépend de notre liberté ou des lois de la nature.
  • Oui. Nous pouvons même confier à Dieu que nous souffrons d’un excès de pluie ou d’un excès de sécheresse, mais c’est pour lui demander de trouver la force de vivre avec la pluie, ou avec le soleil !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.