Notre Père



J
ésus nous demande de prier sans relâche et sans fléchir. Son invitation est claire, mais combien exigeante. La crainte de nous exprimer avec maladresse freine notre spontanéité, la peur de manquer de respect nous rend parfois muets, les prières qui semblent non exaucées nous font baisser les bras. Et pourtant… Pour préserver Sodome de la destruction, Abraham « marchande » avec Dieu. Et il est écouté. Pour convaincre ses disciples de prier avec audace, Jésus prend l’exemple de cet homme qui dérange son ami de nuit. La demande d’Abraham et celle de l’ami importun sont motivées par l’amour du prochain, et non par le confort personnel. Ils demandent de « bonnes choses », comme Jésus le prescrit. Mais comment reconnaître les « bonnes choses » ?
À l’école de leur maître, les disciples apprennent le Notre Père. Prenons le temps d’en méditer chaque demande. Aspirons à la venue du règne de Dieu. Avec joie, désirons sa volonté. Invoquons sa miséricorde et pardonnons sans retard. Dans la tentation, implorons le Père avec confiance…
Demandons ces « bonnes choses », non seulement pour nous-mêmes, mais aussi pour le monde. Notre supplication, souvent réduite à des intentions personnelles, sera ainsi élargie aux dimensions de l’univers.
Et quand nous pensons ne pas être entendus, gardons espoir. Si le Seigneur nous laisse dans l’épreuve, affirme saint Augustin, « nous devons à son amour de ne pas croire qu’il nous abandonne ». Il nous faut plutôt espérer de plus grands biens. Pour discerner dans l’épreuve une occasion de croissance, le Saint-Esprit nous est toujours offert. Est-ce là notre foi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.