Divine échelle de l’humilité


Se reconnaître fragile, c’est laisser l’Esprit ouvrir l’oreille de notre coeur.
ON POURRAIT PRESQUE intituler ce dimanche, le « dimanche de l’humilité » ! Ben Sirac et Luc se relaient pour insister lourdement : « Plus tu es grand, plus il faut t’abaisser », « Qui s’abaisse, sera élevé »…

Cette propension de la foi judéo-chrétienne à nous demander de préférer la dernière place a longtemps été suspectée. Les « maîtres du soupçon », etzsche, Marx et Freud, y ont même vu une aliénation, une manière pour les faibles de refuser lâchement le dur combat de la vie, de ne pas lutter contre l’injustice sociale ou de demeurer enfermer dans une relation psychologiquement infantile…

Il est vrai que l’injonction d’humilité a parfois permis aux puissants – dans le monde et dans l’Église – de maintenir leur pouvoir et de faire rentrer dans le rang les « fortes têtes » ! Au nom de l’humilité, on a parfois « cassé » des êtres généreux dont le seul défaut était d’avoir un peu (trop ?) de caractère.

Mais toute la sagesse chrétienne, les pères du désert, les grands mystiques ont toujours fortement insisté sur la nécessaire vertu d’humilité. « La source du discernement, c’est l’humilité » affirme saint Jean Climaque. « Être plongé dans l’humilité, c’est être plongé en Dieu » écrit Ruusbroek. Selon l’étymologie, être humble, c’est se trouver au plus près du sol (humus : la terre). Il ne s’agit pas de se dévaloriser en s’abaissant dans une sorte de masochisme inquiétant. Il s’agit de reconnaître notre « pesanteur », notre parenté de filles et fils d’Adam avec la lourde glaise dont nous sommes issus et qui nous tire si souvent vers le bas ! Se reconnaître fragile, vulnérable, c’est briser le verrou de l’orgueil, laisser l’Esprit ouvrir enfin l’oreille de notre coeur. C’est laisser Dieu entrer en nous par nos failles et nos blessures… L’humilité ? Une échelle vers le ciel !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.